Le Master en Banque et Finance (MBF) du Centre Africain d’Etudes Supérieures en Gestion (CESAG) a été créé en 2001 sur l’initiative de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC) et de la Banque de France avec le concours financier de la Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF), de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), de l’Union européenne, du Ministère français des affaires étrangères, de l’Agence Française de Développement (AFD), de la Banque des règlements internationaux (BRI) et de la Bundesbank.

Le MBF est une formation professionnelle de niveau bac + 5 ans aux standards internationaux, dont les enseignements sont dispensés en français et en anglais par des spécialistes reconnus en Afrique, en Europe et en Amérique du Nord ; il est en partenariat pédagogique avec des universités et grandes écoles de renom (New York University, INSEAD, Université Paris-Dauphine, Université Cheick Anta Diop de Dakar, etc.).

Ce programme bilingue (français - anglais) a déjà accueilli et formé plus de 500 professionnels et étudiants provenant de seize (18) pays africains francophones, anglophones et lusophones, de l’Ouest et du Centre.
Ces diplômés occupent des emplois de haut niveau principalement dans les banques et établissements financiers, les cabinets de conseil et de formation et les administrations publiques. On compte également certains d’entre eux qui travaillent à leur propre compte.

Le MBF est donc en voie de relever le défi de mettre à la disposition des pays africains une masse critique de cadres formés aux techniques pointues de financement, de gestion bancaire et de maîtrise des risques.

Il a pu asseoir sa réputation au niveau de la communauté scientifique africaine grâce à sa reconnaissance par le Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES) en 2003 et à sa labellisation comme programme d’excellence de l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA) en 2005. Il a également été classé successivement en 2008 et en 2009 par le magazine ‘’Jeune Afrique’’ comme la meilleure formation en Banque et en Finance du continent noir.

Public-cible

Le Master en Banque et Finance est ouvert aux cadres des institutions bancaires et financières, des entreprises privées, des administrations publiques, et de organismes désirant maîtriser les techniques avancées de la banque, de finance et de la gestion des risques développées sur les marchés internationaux de capitaux.

Admission dans la formation

L’accès à la formation se fait par voie de concours.

 CONDITIONS

Pour être admis dans la formation, le candidat doit remplir les conditions suivantes :

  • être titulaire d’un diplôme de niveau bac plus 4 ans au moins (maîtrise, master 1, diplôme d’Ingénieur, etc.) ou de tout autre diplôme admis en équivalence par le CAMES;
  • avoir une bonne maîtrise de la langue anglaise, pour les francophones, et de la langue française, pour les anglophones ;
  • avoir au moins deux ans d’expérience professionnelle (ou avoir une excellente note aux épreuves du concours pour les candidats sans expérience professionnelle) ;
  • faire acte de candidature par le retrait et le dépôt d’un « dossier individuel d’admission » dûment rempli et contenant toutes les pièces requises au plus tard à la date limite fixée par le CESAG ;
  • joindre deux lettres de recommandation de l’employeur et de la société civile en plus des pièces requises ;
  • subir avec succès les épreuves du concours.

Epreuves du concours d'entrée 

Le concours est composé de trois épreuves :

  • une épreuve écrite de langue (anglais pour les francophones et français pour les anglophones) sous la forme d’un test de niveau ;
  • une épreuve écrite spécifique : sous la forme de questions à choix multiples (QCM), d’une dissertation, d’exercices ou d’études de cas ; cette épreuve vise à apprécier
  • le niveau du candidat dans les pré-requis de la formation (économie, monnaie, finance, comptabilité, gestion, techniques quantitatives, etc.) ;
  • une épreuve orale : sous la forme d’un entretien avec le jury de sélection, cette épreuve vise à apprécier le potentiel de réussite professionnelle du candidat, sur la base des critères de présentation, de capacité à entreprendre, de capacité à organiser, de capacité à réaliser, de sens des relations humaines et de pertinence du projet de carrière ; l’entretien porte également sur l’actualité et le domaine spécifique de la formation.


Notification de l'admission

L’admission est prononcée au vu des dossiers présentés et des notes obtenues aux épreuves du concours.
La liste définitive des candidats admis est établie par le jury d’admission du CESAG et diffusée par voie d’affichage au lieu de retrait des dossiers de candidature, sur le site Web du CESAG et par lettre de notification individuelle.

Organisation de la formation

Etalée sur deux semestres (12 mois), la formation comporte :

  • des enseignements de tronc commun (485 heures)

            - cours de développement personnel et professionnel: 185 heures ;

            - cours de connaissances fondamentales : 300 heures.

  • des enseignements de spécialisation regroupés en deux options (300 heures chacune) :

            Option 1 : «Gestion bancaire et maîtrise des risques  300 heures ;»

            Option 2 : «Marchés financiers et finance d’entreprise  300 heures.» 

  • un stage professionnel suivi de la rédaction d’un projet professionnel
  • un stage professionnel: (douze semaines) ;
  • la rédaction et la soutenance d’un projet professionnel (4 semaines).

Frais de scolarité

3 530 000 FCFA