MBA FINANCE ISLAMIQUE Date limite de dépôt des dossiers de candidature : 25 septembre 2017 CLIQUEZ-ICI. |   PROGRAMME GRANDE ECOLE Date limite de dépôt des dossiers de candidature : 25 septembre 2017 CLIQUEZ-ICI.|

Thème : ‘ Les déterminants de la performance des banques islamiques, Cas des Emirats arabes unies, la Mauritanie et le soudan’’

Présenté par : Sidi Maimouna VAHVOU, Doctorant en science de gestion

L’industrie de la finance islamique a réalisé une croissance remarquable dans ces dernières décennies. La plupart des contrats de la finance islamique existaient avant l’Islam tels que la Moucharaka, Moudharaba, Salam et Mourabaha. Ces contrats étaient utilisés à la Mecque ou à l’époque un grand centre commercial. Mais après l’avènement de l’islam, quelques contrats ont été endossés (Moucharaka, Moudharaba et Mourabaha), certains modifiés (Salam) et d’autres rejetés (prêts avec intérêt).

 

La finance islamique telle que nous la connaissons ne verra le jour que dans les années 1970. En effet, ce n'est qu'en 1963 que naquit la première caisse d'épargne musulmane. Cet évènement se déroula dans un village égyptien et fut déclenché par l'économiste Ahmad EL NAGGAR

Cette initiative aura inspiré la création de plusieurs leviers islamiques :

-En 1969, la Malaisie créa un fond islamique d'entraide appelé le Tabung Hadji. Ce fond a pour mission d'aider financièrement les pèlerins (partant pour la Mecque).

-En 1969 toujours, se créa le Dallah Albaraka Group composé d’un conglomérat d'entreprises puissantes dont fait partie l'Albaraka Banking Group. Ce dernier dispose des filiales, « charia compliant », spécialisées dans la banque de détail et dans la banque d'investissement.

-En 1970, la naissance du premier sharia board, « le sharia supervisory board ». Celui-ci fut indépendant et fut l'initiateur de la gouvernance bicéphale des banques islamiques. D'une manière générale, on peut dire que c'est dans les années 1970 que l'on vit apparaitre un ensemble de pratiques financières conformes aux préceptes de l'islam avec une plus grande échelle. Ce mouvement verra le jour grâce à l'OCI (Organisation de la Conférence Islamique) qui décida en 1973 de créer la banque islamique de développement. Elle démarra ses activités deux (2) ans plus tard en même temps que la banque privée Dubaï Islamic Bank. 

Cette multiplication des banques islamiques dans le monde rend l’étude des déterminants de la performance de ces dernières impératives pour leurs croissances.

L’objectif de ce projet est de démontrer si la nature du système financier du pays est les produits de la banque islamique sont des déterminants de la performance de cette dernière.

Mots clés : déterminants de la performance, banque islamique, Mauritanie, Soudan, Emirats Arabes unies.