Présentation CLEAR

CLEAR dans le monde

CLEAR (Center for Learning on Evaluation and Results) est une initiative globale dont l’objectif est d'aider les pays en développement à renforcer leurs capacités en matière de suivi et d'évaluation (S&E) et en gestion axée sur les résultats de développement (GRD).

L'initiative est prise en charge par la Banque africaine de développement, la Banque asiatique de développement, la Banque interaméricaine de développement, le Service Public Fédéral des Affaires Etrangères, du Commerce extérieur et de la Coopération au Développement du Royaume de Belgique, la Direction du développement et de la coopération Suisse, la Fondation Rockefeller, l'Agence suédoise de développement international, le Département du Royaume Uni pour le Développement international et la Banque mondiale.

CLEAR répond à la demande croissante de la part des gouvernements et de la société civile pour un appui de renforcement pratique des capacités en S&E. L’offre limitée des services pertinents au niveau régional contraint les pays en développement à dépendre de l’offre internationale qui est chère, inopportune et souvent inadaptée à leurs besoins spécifiques.

L'initiative CLEAR répond à ces besoins à travers deux composantes principales: (1) la formation, l’assistance technique et des interventions pratiques d'évaluation ; (2) l’apprentissage globale visant à produire du matériel innovant de qualité et à partager les bonnes pratiques en matière de S&E au niveau régional.

L’initiative est gouvernée par un Secrétariat de CLEAR placé sous l’autorité de l’Independent Evaluation Group (IEG) logé au siège de la Banque Mondiale à Washington. CLEAR a sélectionné de façon compétitive avec des critères transparents, des Institutions académiques pour accueillir des centres régionaux répartis partout à travers le monde. Au total, six (6) centres sont implantés.

Les centres CLEAR à travers le monde

Les centres régionaux travaillent à :

-        Stimuler et accroitre la demande de services de S & E et de Gestion de la Performance ;

-        Renforcer les capacités institutionnelle et organisationnelle à produire et utiliser la preuve ;

-        Construire une expertise professionnelle solide en évaluation dans la région ;

-        Participer à l’innovation par la recherche appliquée en évaluation.

CLEAR Afrique francophone

Le Centre Africain d’Etudes Supérieures en Gestion (CESAG), basé à Dakar au Sénégal, a été retenu à travers un processus extrêmement sélectif pour abriter le centre CLEAR de l’Afrique francophone, en collaboration avec 2iE basé à Ouagadougou (Burkina Faso). Ainsi donc, il couvre toute la zone francophone de l’Afrique.

Le centre ambitionne de systématiser la pratique et la qualité de la pratique de suivi – évaluation en Afrique francophone pour une efficacité des actions de développement. Il met l'accent sur les services de suivi et évaluation (S&E) et de gestion axée sur les résultats de développement (GRD) notamment d’une part la formation par le développement de contenus techniques et des ressources pour offrir des cours dédiés principalement aux besoins spécifiques des pays couverts, d’autre part les services de conseil à travers des appuis techniques au niveau national et sectoriel, sur des outils, des méthodes et des approches les plus novateurs et pertinents et enfin l’évaluation et l’innovation pour contribuer à renforcer la qualité des travaux d'évaluation et la disponibilité des évaluateurs qualifiés dans chaque région.

OBJECTIFS

Conformément au plan d’action de l’initiative, CLEAR – CESAG ambitionne de répondre à la demande croissante de la part des gouvernements et de la société civile des pays d’Afrique francophone pour un appui de renforcement pratique des capacités en S&E. Il projette de mettre à leur disposition une offre pertinente et adaptée à leurs besoins spécifiques.

Ainsi, son objectif est de contribuer au renforcement des systèmes nationaux et des capacités nationales  en Suivi-Evaluation et en Gestion de la performance. Plus spécifiquement, il s’agit de :

-        développer une expertise en S&E en Afrique francophone ;

-        promouvoir la culture évaluative en Afrique francophone ;

-        offrir des services de qualité qui répondent aux besoins spécifiques de la sous-région Afrique francophone dans un délai raisonnable.

AXES D’INTERVENTION

Pour atteindre ses objectifs, le centre met l'accent sur les services de suivi et évaluation (S&E) et de gestion axée sur les résultats de développement (GRD) notamment à travers :

-        la formation par le développement de contenus techniques et de ressources pour offrir des cours dédiés aux besoins spécifiques des pays couverts ;

-        les services de conseil à travers des appuis techniques, au niveau national et sectoriel, sur les outils, méthodes et approches les plus novateurs et pertinents ;

-         l’évaluation et l’innovation pour contribuer à renforcer la qualité des travaux d'évaluation et la disponibilité des évaluateurs qualifiés dans chaque région.

STRATEGIES

Pour réaliser sa mission, le CLEAR pour l’Afrique francophone met de l’avant quatre grandes stratégies que sont : 1) la formation ; 2) Etudes de cas/Innovations ; 3) les services conseils ; 4) la dissémination des connaissances/résultats.

Sous le volet de la Formation et renforcement des capacités professionnelles en S&E, le CESAG-CLEAR :

-        s’est doté d’un pool de formateurs des Institutions et experts nationaux indépendants en S&E ;

-        a organisé des ateliers de renforcement des capacités des professionnels exerçant la fonction ;

-        projette de mettre en place un programme de formation qualifiante en ligne en S&E ;

-        projette de mettre en place un programme de Master en S&E.

En ce qui concerne la promotion de l’expertise et la culture de S&E, CLEAR-CESAG compte :

-        renforcer les capacités techniques des institutions en matière d’évaluation des programmes de développement ;

-        créer une plateforme online pour la vulgarisation des innovations en matière de S&E et de la gestion de la performance ;

-        développer et mettre en œuvre un plan de communication pour la promotion de la culture de l’évaluation dans la région.

CLEAR-CESAG a initié et continue de mener des activités dans le domaine du partage des expériences  en S&E à travers :

-        l’organisation de conférences et débats sur les expériences et la pratique du S&E en faveur des décideurs ;

-        la mise en place de Clubs  pour la promotion du S&E au niveau des Institutions d’enseignement supérieur.

-        le soutien au leadership en S&E en monitoring et réseautage avec les experts en S&E

-        La quatrième stratégie adoptée par le CLEAR-CESAG est en relation avec une offre de services Appui-conseil et technique pour la conception et la planification de systèmes de S&E et l’évaluation d’impacts des programmes de développement.

Au total, le pôle Afrique francophone de l’Initiative CLEAR ambitionne d’œuvrer afin de faire de la culture de l’évaluation et la gestion axée sur les résultats un des principes clés des actions en faveur du développement des pays d’Afrique francophone par le renforcement des capacités, le conseil, le réseautage.

Formations

Séminaire en Evaluation d’Impact pour l’Afrique francophone (SEImAF)

Contexte et Justification

L’évaluation d’impact permet d’identifier, isoler et analyser les changements causés par une intervention de développement dans le but d’en mesurer la performance et éclairer la prise de décision basée sur la preuve. Dans un contexte de rareté des ressources, associé à l’exigence citoyenne pour une meilleure gouvernance de nos Etats, en tant qu’outil d’aide à la prise de décision, elle permet d’améliorer la transparence, l’imputabilité et l’efficacité des programmes et politiques publiques.

Cependant, la pratique de l’évaluation d’impact dans les pays francophones d’Afrique reste encore très limitée. Cette situation est essentiellement imputable au manque d’expertise technique locale capable de conduire des évaluations de qualité, crédibles en termes conceptuel et méthodologique. C’est pour combler ce déficit et participer à l’émergence d’une masse critique d’évaluateurs dans la région que le Centre CLEAR pour l’Afrique francophone lance ce séminaire de formation en Evaluation d’impact.

Objectifs du séminaire

Le séminaire en Evaluation d’Impact vise plusieurs objectifs. Il permet aux participants de :

-       Appréhender le contexte, comprendre les enjeux et défis liés au développement de l’évaluation d’impact en Afrique francophone ;

-       Améliorer leurs connaissances des principaux concepts puis développer leurs compétences en termes d’approches et méthodologies de l’Evaluation d’Impact ;

-       Savoir se servir des outils et techniques de l’évaluation d’impact par la méthode des essais aléatoires contrôlés (RCT), la méthode des Variables Instrumentales, la méthode de la double différence, la méthode de la régression de la discontinuité, la méthode des appariements ;

-       Développer les habiletés nécessaires pour concevoir, conduire et gérer une démarche d’évaluation d’impact de qualité et utiles à la prise de décision ;

-       Appréhender les enjeux éthiques et professionnels liés à l’Evaluation d’impact ;

-       Développer des éléments de plaidoyer visant à renforcer la culture évaluative en Afrique francophone ;

-       Contribuer au renforcement de la communauté d’évaluation en Afrique francophone via le réseautage.

Durée

Le programme de formation est déroulé en français sur 10 jours.

Profil des participants

-       Le séminaire est principalement destiné aux praticiens de l’évaluation. Il s’agit des :

-       Responsables du S&E œuvrant dans les structures gouvernementales et autres organisations, incluant les organismes pour le développement, les organismes bilatéraux, les banques de développement, les centres de recherche ;

-       Evaluateurs indépendants qui souhaitent renforcer et élargir ses compétences en évaluation d’impact ;

-       Membres d’ONGs et de la société civile intéressés à développer son expertise en évaluation d’impact ;

-       Universitaires qui utilisent et enseignent le S&E.

Toutefois, les décideurs, gestionnaires, commanditaires, analystes, planificateurs et élus pourront participer dans une perspective de familiarisation à l’évaluation d’impact.

Au regard du caractère technique de la formation, il est attendu des participants qu’ils justifient d’un niveau de base acceptable en économétrie-statistique.

 

Séminaire en Suivi et Evaluation axés sur les Résultats pour l’Afrique Francophone (SERAF)

Objectifs du séminaire

Le séminaire de S&E axés sur les résultats vise plusieurs objectifs. Il permet aux participants de :

-       Améliorer leurs compétences et leurs connaissances des principaux concepts, approches et méthodologies du S&E axés sur les résultats ;

-       Comprendre les principes, les contextes, les conditions d’exercice et les enjeux liés au S&E axés sur les résultats en Afrique francophone ;

-       Développer les habiletés nécessaires pour concevoir, conduire et gérer des démarches de S&E de qualité et utiles à la prise de décision ;

-       Appréhender les enjeux éthiques et professionnels liés au S&E axés sur les résultats ;

-       Développer des éléments de plaidoyer visant à renforcer la demande en S&E axés sur les résultats en Afrique francophone ;

-       Contribuer au renforcement de la communauté d’évaluation en Afrique francophone via le réseautage.

Durée

Le programme de formation sera déroulé en français sur 9 jours.

Profil des participants

Le séminaire est principalement destiné aux praticiens de l’évaluation. Il s’agit des :

-       Professionnels du S&E œuvrant dans les structures gouvernementales et autres organismes, incluant les organismes pour le développement, les organismes bilatéraux, les banques de développement, les centres de recherche ;

-       Consultants en S&E qui veulent renforcer et élargir leurs compétences en évaluation ;

-       Membres d’ONGs et de la société civile intéressés à développer leur expertise en S&E ;

-       Académiciens qui utilisent et enseignent le S&E.

Toutefois, les décideurs, gestionnaires, commanditaires, analystes, planificateurs et élus pourront participer dans une perspective de familiarisation avec l’évaluation et de prise en compte dans leur pratique respective.

Méthodologie

Le séminaire s’appuie sur diverses modalités, incluant des présentations théoriques, des lectures dirigées, des travaux en petits groupes et des discussions en classe. Des cas issus directement de la pratique en Afrique francophone font partie intégrante de chaque module du séminaire de façon à renforcer le transfert immédiat des connaissances théoriques vers la pratique. Les défis et enjeux rencontrés dans les cas présentés sont discutés, ce qui permet de développer collectivement des scénarios d’action.

 

Formations thématiques

Séminaire sur le Suivi et Évaluation axés sur les Résultats des projets et programmes des secteurs de l’Eau, l’Assainissement et de l’Hygiène en Afrique Francophone -SERAF_EAH

Contexte et Justification

Le Centre CLEAR pour l’Afrique francophone soucieux de proposer une offre de formation qui prend en compte les spécificités de la pratique de l’évaluation dans les secteurs clés du développement en Afrique Francophone, a développé, en collaboration avec l’Institut International de l’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE), un programme de formation en Suivi et Évaluation (S&E) axés sur les résultats adapté au domaine de l’Eau, l’Assainissement et l’Hygiène (EAH).

Le présent séminaire vise le renforcement des capacités techniques en matière de suivi et d’évaluation des programmes de développement spécifiques aux domaines de l’eau, l’assainissement et l’hygiène. Il s’inscrit dans la volonté du CLEAR de contribuer au renforcement de l’utilisation de la preuve dans la planification des projets/programmes de développement du secteur EAH à travers la promotion et la systématisation du S&E.

Cette nouvelle offre de formation concourt à l’atteinte de la mission du CLEAR visant à offrir un programme de renforcement des capacités, répondant aux besoins spécifiques des cadres et agents techniques d’exécution intervenant dans le secteur EAH.

Objectifs du séminaire

Le séminaire de formation SERAF-EAH vise plusieurs objectifs. Il permet aux participants de :

-       acquérir ou améliorer leurs connaissances des principaux concepts de base en suivi et évaluation axés sur les résultats ;

-       développer des compétences dans l’application des méthodes de suivi et d’évaluations basées sur la performance dans leur secteur d’activités;

-       maitriser les déterminants propres aux secteurs de l’eau, de l’assainissement et l’hygiène afin d’élaborer un plan d’évaluation adéquat, de conduire et de gérer une démarche de suivi et évaluation utile à la prise de décision ;

-       appréhender les enjeux éthiques et professionnels liés à la pratique de l’évaluation dans le secteur EAH ;

-       développer des éléments de plaidoyer visant à renforcer la culture évaluative en Afrique francophone ;

-       contribuer au renforcement de la communauté d’évaluation en Afrique francophone via le réseautage.

Durée

Le programme de formation est déroulé en français sur 5 jours.

 

 

Profil des participants

Le séminaire est principalement destiné aux praticiens de l’évaluation travaillant dans le secteur EAH, à savoir :

-       cadres et agents techniques d’exécution en charge de projets/programmes du secteur eau, assainissement et hygiène dans les structures gouvernementales et autres organisations incluant les organismes pour le développement, les organismes bilatéraux, les banques de développement, les centres de recherche ;

-       évaluateurs indépendants qui souhaitent développer des compétences spécifiques à la pratique de l’évaluation dans les secteurs de l’EAH;

-       membres d’ONGs et d’organisations de la société civile opérant dans le secteur ;

-       universitaires et chercheurs en suivi et évaluation travaillant sur des thématiques en lien avec les secteurs de l’eau, de l’assainissement ou de l’hygiène.

 

Séminaire sur le Suivi et Évaluation axés sur les Résultats des projets et programmes du secteur de l’Énergie en Afrique Francophone - SERAF-Énergie

Contexte et Justification

Le centre CLEAR pour l’Afrique francophone soucieux de proposer une offre de formation qui prend en compte les spécificités de la pratique de l’évaluation dans les secteurs clés du développement en Afrique Francophone, a développé, en collaboration avec l’Institut International de l’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE) et ENDA-Énergie, un programme de formation en Suivi et Évaluation (S&E) axés sur les résultats adapté au domaine de l’énergie.

Le présent séminaire vise le renforcement des capacités techniques en matière de suivi et d’évaluation des programmes de développement spécifiques aux domaines de l’énergie. Il s’inscrit dans la volonté du CLEAR de contribuer au renforcement de l’utilisation de la preuve dans la planification des projets/programmes de développement du secteur de l’énergie à travers la promotion et la systématisation du S&E.

Cette nouvelle offre de formation concourt à l’atteinte de la mission du CLEAR visant à offrir un programme de renforcement des capacités, répondant aux besoins spécifiques des cadres et agents techniques d’exécution intervenant dans le secteur de l’énergie (Électricité/Électrification rurale, énergies renouvelables, produits pétroliers) et de l’efficacité énergétique et climatique en Afrique Francophone.

Objectifs du séminaire

Le séminaire de formation SERAF-Énergie vise plusieurs objectifs. Il permettra aux participants de :

-       acquérir ou améliorer leurs connaissances des principaux concepts de base en suivi et évaluation axés sur les résultats ;

-       acquérir une bonne compréhension des indicateurs énergétiques et des indicateurs d’efficacité énergétique et climatique pertinents dans la modélisation d’un système de suivi et dévaluation dans le secteur de l’Énergie ;

-       développer des compétences dans l’application des méthodes de S&E basées sur la performance dans le secteur de l’énergie ;

-       maitriser les normes et déterminants propres aux secteurs de l’énergie afin d’élaborer un plan d’évaluation adapté au contexte de l’Afrique Francophone, de conduire et de gérer une démarche de S&E utiles à la prise de décision ;

-       appréhender les enjeux éthiques et professionnels liés à la pratique de l’évaluation dans le domaine de l’énergie ;

-       développer des éléments de plaidoyer visant à renforcer la culture évaluative en Afrique francophone ;

-       contribuer au renforcement de la communauté d’évaluation en Afrique francophone via le réseautage.

Durée

Le programme de formation est déroulé en français sur 5 jours.

Profil des participants

Le séminaire est principalement destiné aux praticiens de l’évaluation travaillant dans le secteur de l’énergie, à savoir :

-       cadres et agents techniques d’exécution en charge de projets/programmes du secteur de l’énergie dans les structures gouvernementales et autres organisations incluant les organismes pour le développement, les organismes bilatéraux, les banques de développement, les centres de recherche ;

-       évaluateurs indépendants qui souhaitent développer des compétences spécifiques à la pratique de l’évaluation dans les sous-secteurs de l’énergie (électricité/électrification rurale, énergies renouvelable, produits pétroliers) ou dans le domaine de l’efficacité énergétique et climatique ;

-       membres d’ONGs et d’organisations de la société civile opérant dans le secteur de l’énergie ;

-       universitaires et chercheurs en suivi et évaluation travaillant sur des thématiques en lien avec le secteur de l’énergie.

Réalisations

Quelques réalisations

Après trois années d’existence, CLEAR-CESAG a à son actif un certain nombre de réalisations visant à lui permettre d’atteindre à termes les objectifs fixés.

-       La conduite de quatre (4) Etude de la demande (ED) de services de S&E et de Gestion de la performance dans cinq (5) pays : Bénin, Mauritanie, Sénégal, Togo et plusieurs autres en cours.

Elles statuent sur le contexte institutionnel qui sous-tend cette demande, les réformes en cours et prévues avec des implications ou des incidences sur le système national de S&E, la mise en œuvre du S&E par le gouvernement et la société civile, la responsabilisation et l'utilisation des résultats d’évaluation. Elle permet d’éclairer le centre et les acteurs de l’évaluation sur la situation de la demande de services de S&E et de Gestion de performance du pays.

-       Ateliers préparatoires de formation des formateurs en Suivi et Evaluation axés sur les résultats

Fidèle à sa mission de renforcement des capacités et de l'expertise sous régionale en S & E, le centre a initié et déroulé deux (2) ateliers préparatoires de formation de 47 formateurs issus de la sous-région francophone d’Afrique. Ils ont été tenus du 15 au 19 Juillet 2013, et du 30 Juillet au 03 Août 2013 respectivement à Dakar et à Ouagadougou.

-       Développement de matériel de formation à courte durée en S&E et domaines connexes

Quatre principaux cours ont été développés. Le premier est une formation de base en Suivi et Evaluation axés sur les Résultats (SERAF) avec de nombreux cours dérivés tels que l’Evaluation des politiques publiques, la Budgétisation axée sur la performance et l’élaboration de rapports analytiques, la théorie du changement. Le deuxième est une formation avancée en Evaluation d’impact (SEImAF) avec application pratique dans un logiciel spécifique. Le troisième est une formation en Suivi et Evaluation adaptés aux secteurs Eau, Assainissement et Higiène (SERAF_EAH). Le quatrième est une formation en Suivi et Evaluation adaptés au secteur Energie.

-       Atelier préparatoire de formation des formateurs en évaluation d’impact

Il vise à construire une banque de formateurs qui pourront par la suite être déployés pour l’animation de modules spécialisés lors des différentes éditions de séminaires en ‘’Evaluation d’impact’’. Tenu du 04 au 09 mai 2015, la formation visait à construire une compréhension commune des concepts, adapter le matériel pédagogique préliminaire afin de tenir compte de la réalité de la pratique de l’évaluation d’impact en Afrique francophone, assurer la cohérence interne du programme de formation et de ses modules, partager les bonnes pratiques entre formateurs, puis enfin de valider le manuel du formateur et le manuel du participant.

-       Atelier pilote de conception d’un cours de formation en Suivi et évaluation des projets et programmes des secteurs Eau, Assainissement et Energie – 02 au 07 novembre 2015

-       Plusieurs séminaires de formation des professionnels en Suivi et évaluation axés sur les résultats et en évaluation d’impact.

Quatre (4) éditions du SERAF ont été organisées au Sénégal, au Togo et au Burkina-Faso. Une édition du SEImAF a été organisée au Sénégal. Au total, environ deux cent quatre-vingt-six (286) professionnels ont été formés dont 28% de femmes. Ils provenaient du gouvernement (49%), des agences bilatérales et multilatérales de développement (10%), de la société civile (10%) et ONG (15%), du milieu universitaire (10%) et du secteur privé (6%). Quinze (15) pays ont été touchés par les programmes de formation. Ce sont : le Benin, le Burkina Faso, le Burundi, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Gabon, le Madagascar, le Mali, le Maroc, la Mauritanie, le Niger, la RDC, le Sénégal, le Togo, la Tunisie.

-       Renforcement des capacités des agences gouvernementales et autres organisations

Formation en Evaluation des politiques publiques aux conseillers du Bureau Organisation et Méthodes (BOM) du Sénégal, aux agents de la Cellule de Suivi de l’Action Gouvernementale (CSAG) du Niger, du Haut-Commissariat à la Modernisation de l’Etat (HCME) du Niger, etc. Formation sur la Théorie du changement commanditée par l’Unicef Niger.  

-       Appui à l’organisation de plusieurs conférences, forum et table ronde pour la promotion de la culture évaluative

Journées béninoises de l’évaluation (JBE), Semaine togolaise de l’Evaluation, Journées Sénégalaises de la Gestion axée sur les résultats, Forum Internationale Francophone de l’Evaluation (FIFE), Initiative de renforcement des VOPEs francophones d’Afrique, etc.