27 Mai 2015 15:00 - 17:00  Lieu: Salle  E3 Télécharger !
Conférencier
Mahamane Chirfi ASCOFARE

Doctorant en Sciences de Gestion Université Cheikh Anta Diop de Dakar

L’objectif de cette recherche consiste à identifier et comparer les facteurs qui expliquent l’évènement entrepreneurial qui se définit comme le passage à l’Action d’entreprendre qui est la phase entre de l’intention entrepreneurial et la création d’entreprise. Ces facteurs qui doivent sous-tendre la réussite entrepreneuriale chez les jeunes (en tant que groupe plus spécifique) au Mali. Notre souci est de combler le manque et la recherche en sciences de gestion sur l’entrepreneuriat au Mali et de renforcer le débat en Afrique afin de contribuer au débat scientifique sur cette thématique. Nous essayerons de tester ou contester la validité des théories anglo-saxonnes sur l’entrepreneuriat dans le contexte d’un pays en développement d’Afrique.

  21 Mai 2015 15:00 - 17:00  Lieu: Auditorium Télécharger !
Conférencier
Pr. Paul Beaulieu

Professeur, Ecole des Sciences de la gestion – Université du Québec à Montréal – CANADA – Vice-président Développement institutionnel, Business Science Institute, Luxembourg

Cette conférence portera sur un bilan de l’expérience des dix dernières années en matière de coopération internationale dans le domaine du développement des capacités ainsi que sur les leçons à en dégager pour l’action future. Quelles sont les causes de la faible efficacité des stratégies déployées et quelles sont les options réalistes à privilégier pour un impact significatif dans le développement des capacités.

  18 Février 2015 15:00 - 17:00  Lieu: Salle de conférence Télécharger !
Conférencier
Dr Bernard KORAI

Enseignant – chercheur en Marketing CESAG- Grande École

Les rapports alarmistes publiés ces dernières années concomitamment aux nombreuses conférences internationales sur l’environnement ont servi de catalyseur à l’émergence d’une conscience écologique mondiale qui se reflète d’une part, à travers les croyances et attitudes positives à l’égard de l’environnement et d’autre part, par la prise en compte croissante des critères de « soutenabilité » dans les décisions de consommation. Malgré ces points positifs, il semble que les comportements réels de consommation peinent dans la pratique à s’aligner dans la direction des attitudes et croyances écologiques.